Historique

Origine de Mondorf-les-Bains ?

L’origine du nom de Mondorf remonte à la dynastie carolingienne, c’est-à-dire des rois francs. Charlemagne avait en effet une nièce du nom de “Muomina”, qui offrit tous ses biens à l’abbaye d’Echternach. Parmi ces biens se trouvait le petit village, qui prit ainsi le nom de “Muomendorph”.

Par ailleurs, Charlemagne épousa Hildegarde de Thionville. Ainsi contraint à de nombreux déplacements entre Thionville et sa petite capitale d’Aix-la-Chapelle, il fit construire à Mondorf une résidence (“Pfalz”), qui lui servit de relais.

Village-frontière entre la France et le Luxembourg, la toponymie de Mondorf variait au fil du temps : Muomundorf (960), Mamendorf (1030), Muomendorph (1069), Momendorf (1147), Muomendorph (1161), Moyndorff (1440), Momendorf vel Mommendorff (1444), Mundorf (1572), Mendorf (XVIIe siècle), Mondorf (1681), Mundorff (1790), Mondorff (1801).

D’où vient son nom ?

Les premiers habitants de Mondorf furent les Celtes. La présence romaine débute en 65 av. Jésus Christ et de cette époque date la Chapelle Saint-Sauveur dite Chapelle du Castel, construite sur des fortifications celtes et destinée à protéger la route Metz-Trèves. Son chemin d’accès est jalonné de stèles représentant les sept Douleurs de la Vierge.

Située au carrefour entre l’Allemagne et la France, Mondorf fut maintes fois pillé, incendié et reconstruit. Ainsi, l’église Saint-Michel de 1065 a été reconstruite à quatre reprises, la dernière fois en 1764.

Mondorf-les-Bains (Lux) et Mondorff (Fr)

28 août 1878 : La cité balnéaire est autorisée par arrêté royal grand-ducal à prendre la déno­mination de : Mondorf-les-Bains

Le traité de Versailles de 1769 fixa la frontière actuelle, scindant en deux la paroisse de Mondorff. La partie luxembourgeoise garda ce nom jusqu’en 1872, date de la création du premier bureau pos­tal du village balnéaire. A la suite de la livraison d’un cachet d’obli­tération, qui par erreur d’interpré­tation ne présentait qu’un seul “f” final, la partie luxembourgeoise de la localité jumelle a adopté la dénomination nouvelle de Mon­dorf, avec l’ajout : – les-Bains.

Naissance en tant que ville thermale

La domination hollandaise au 19ème siècle et des contraintes allaient changer le destin de la commune, jusque-là village agricole et vinicole. En saison du monopole néerlandais et des taxes exorbitantes sur le sel, on se mit donc à chercher du sel au Luxembourg. Or, il y avait à Mondorf un petit ruisseau dont l’eau était légèrement salée.

1841 - Début des forages

Début des forages, par Karl Gotthelf Kind, à l’origine de la première source thermale (pour la recherche de sel gemme) sur l’initiative du notaire Ledure.

1846 - Utilisation curative

Après 5 ans d’efforts, l’appareil de forage se brisa à une profondeur de 730 mètres (record européen à l’époque) et on abandonna les travaux. Le forage n’avait pas trouvé de sel gemme mais, à 460m, on découvrit une source minéralisée. Le notaire Ledure proposa de l’utiliser à des fins curatives.

20 juin 1847

Inauguration du premier établissement thermal.

1852

1ère demande d’implantation d’un casino de jeux par les frères Blanc et ouverture de l’Hôtel du Grand Chef.

28 mai 1855

Guillaume III, Roi des Pays-Bas et Grand-duc de Luxembourg de 1849 à 1890, séjourne à l’Hôtel Grand-Chef de Mondorf-les-Bains avec son frère Henri, le Prince d’Orange-Nassau et vice-amiral de la flotte néerlandaise. Guillaume III était le fils de Guillaume II des Pays-Bas et d’Anna Pavlovna de Russie et donc le neveu du Tsar Nicolas Ier de Russie.

Août 1855

Edmond de la Fontaine (alias Dicks), fils du gouverneur Gaspard Théodore Ignace de la Fontaine et l’un des plus grands poètes en langue luxembourgeoise, séjourne à Mondorf-les-Bains à l’Hotel Grand-Chef où il écrit et compose “D’Mumm Sěs oder De Gêscht”.

1864

Mondorf comptait déjà en cette année 8 hôtels : Hôtel de l’Etablissement au Parc Thermal, Hôtel de l’Europe, Hôtel du Grand Chef, Hôtel du Commerce, Hôtel de France, Hôtel du Nord, Hôtel des Bains et Hôtel de Luxembourg.

15 novembre 1864

La source de Mondorf et les dépendances sont vendues à un groupe d’investisseurs qui a créé “la Société Anonyme des Bains de Mondorf”.

27 août 1868

Naissance de John Grün à Mondorf-les-Bains (plus tard connu comme l’homme le plus fort du monde)

26 août 1871

Victor Hugo ayant successivement été expulsé de France, de Belgique et de l’île de Jersey, trouve refuge à Guernesey et au Grand-Duché du Luxembourg, où il suit une cure thermale à partir du 26 août 1871 à Mondorf et y achève le recueil « L’Année terrible ».. Il séjourne à l’Hôtel de Paris à Altwies jusqu’au 24 septembre 1871.

28 août 1874

Naissance à Mondorf-les-Bains d’Auguste Liesch, magistrat et homme politique (membre du Gouvernement et du Conseil d’Etat), mais c’est surtout sa création littéraire “Maus Kätti” qui l’a rendu célèbre et qui fait qu’il est encore aujourd’hui un des écrivains de langue luxembourgeoise les plus populaires.

28 août 1878

La cité balnéaire est autorisée par arrêté royal grand-ducal à prendre la dénomination de : Mondorf-les-Bains.

1882

Inauguration de la ligne de chemin de fer reliant Luxembourg à Remich et passant par la Commune de Mondorf (“Jangeli”)

3 novembre 1882

Naissance à Mondorf-les-Bains de Frantz Clément, célèbre auteur, journaliste et éditeur luxembourgeois. Il fût notamment rédacteur en chef du quotidien Tageblatt et grand critique du régime nazi. Arrêté par la Gestapo en juillet 1941, il a été déporté dans les camps de concentration de Hinzert et Dachau. Ayant été déclaré inapte au travail, il a été transféré au Centre de mise à mort de Hartheim/Linz en Autriche le 6 mai 1942. Il y a été assassiné au gaz et incinéré le même jour.

21 avril 1886

Vote d’un projet de loi qui porte sur la reprise de l’établissement thermal par l’Etat.

1896

Le Grand-Duc Adolphe et son frère Nicolas séjournent à Mondorf-les-Bains avec, entre autres, le Premier Ministre de l’époque, Paul Eyschen.

1900

Création par l’industriel Charles Bettendorf d’une station de mise en bouteille de l’eau thermale de Mondorf pour son envoi aux particuliers au Luxembourg et à l’étranger.

1901

Le même Charles Bettendorf se lanca dans la construction de 5 maisons de caractère style “Art Nouveau” dans l’avenue des Bains.

1903

Inauguration de la ligne de chemin de fer reliant Mondorf à Thionville. Cette ligne fut appelée “Jängelchen”.

1907

Construction de la synagogue. Consacrée le 26 septembre 1908 en présence du rabbin Fuchs, elle est le symbole de la première génération de juifs installés à Mondorf-les-Bains.

1913

Forage d’une seconde source : la source Marie-Adelaïde à une profondeur de 464 mètres.

05-12 juin 1910

Semaine de l’Aviation avec le concours de l’Aéro-club du Grand-Duché de Luxembourg à Mondorf-les-Bains. Les journaux de l’époque estimaient que plus de 100.000 personnes (ce qui équivalait à presque la moitié de la population du pays) s’étaient rendues à Mondorf durant cette fameuse semaine.

03 novembre 1912

Décès de John Grün.

1913

Forage d’une seconde source : la source Marie-Adelaïde à une profondeur de 464 mètres.

1920

Inauguration du premier monument John Grün.

14 février 1923

La Grande-Duchesse Charlotte visite le parc thermal.

1926

Inauguration du Palace Hôtel ainsi que de la nouvelle hydrothérapie, aujourd’hui connue sous le nom de “Al Thermen”.

1937

Le pianiste Arthur Rubinstein et le compositeur Maurice Ravel sont en visite à Mondorf-les-Bains à l’Hôtel Grand-Chef. Ravel y reste pratiquement une année entière.

Entre 1939 et 1945

Occupation de Mondorf-les-Bains par les Allemands.

Mai-novembre 1945

Le Palace Hôtel est transformé en prison préventive pour les chefs nazis avant leur transport à Nuremberg.

1948

Achat par l’Etat du Palace Hôtel, mis sous séquestre après la guerre, pour y installer l’administration de Mondorf-Etat, ainsi que l’institut médical et les salles de danse et de lecture.

1952-53

Jean Monnet, alors le président de la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA), séjourne pendant 8 mois à Mondorf-les-Bains. Tout d’abord à l’hôtel Grand-Chef et puis au 36, avenue des Bains, durant les mois de fermeture de l’hôtel. Il y recevait les Chefs d’Etats de la France, de l’Allemagne, de la Belgique, des Pays-Bas, de l’Italie et du Luxembourg et jeta donc les bases du fonctionnement de la CECA nouvellement créée, à Mondorf-les-Bains.

1963

Inauguration du nouveau pavillon surplombant la source Kind.

1970

Visite du Président yougoslave Tito, qui séjourne à l’Hôtel Grand-Chef.

1979

Forage de la source Michel Lucius à une profondeurs de 750 mètres.

16 avril 1983

Le CASINO 2OOO ouvre ses portes.

1er mai 1988

Inauguration officielle du nouveau centre thermal et de santé.

2002

Shimon Peres séjourne à l’Hôtel Grand-Chef.

24 avril 2015

Visite du cosmonaute Alexei Leonov, le premier homme à être sorti dans l’espace le 18 mars 1965, au Fligermusée.

22 juin 2015

  • Visite du couple Grand-Ducal la veille de la fête nationale à Mondorf-les-Bains, sous une pluie battante.
  • Inauguration de la Maison Relais.

13 mai 2016

Inauguration du jardin Clara Reinert à l’entrée de Mondorf-les-Bains (en provenance d’Altwies).

Clara Reinert (1888-1968) était une sage-femme qui entretenait une “petite maternité” dans sa maison, rue du Moulin.

13 avril 2019

Visite du cosmonaute russe Gennadi Padalka au Fligermusée (cosmonaute ayant séjourné 878 jours dans l’espace – répartis en 5 missions)